Bogarte Logo

À PROPOS

Hello, je m’appelle BOGARTE, je suis photographe, et papa de 2 enfants.

De nature discrète, je mets à profit ce trait de caractère pour me faire accepter au sein de familles et réaliser des photos originales pendant un mariage ou un événement familial.

Peu à l’aise avec les mises en scènes et tout ce qui dénature un moment de vie, je milite pour une photographie naturelle.

Bogarte photographe mariage

Le photographe de ton mariage ?
Euh… non, merci

Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti ça, mais mon histoire dans la photographie de mariage commence par un malaise.

Nous sommes en 2009, et une amie, future mariée, vient de me demander de prendre les photos de son mariage.
Alors, je ne sais pas vraiment quelle tête j’ai fait à ce moment-là ni ce que j’ai dit exactement mais la future mariée a tout de suite compris qu’il se passait quelque chose de pas très agréable dans ma tête.

Je ne sais pas si vous savez répondre à une question tout en vous demandant pourquoi on vous pose cette question mais il faut croire que je n’y arrive pas.

En fait, à la fin de sa phrase, j’avais déjà fait défiler dans mon esprit tout un tas de photos kitches dont je n’aimerais pas être l’auteur. Des photos de mariage sans intérêt, des mariés prenant des poses romantico-ringardes, des gros plans des alliances, des chaussures, des photos de groupes à n’en plus finir…

A cette époque, le photographe de mariage représente pour moi le niveau le plus bas sur l’échelle des photographes. Une espèce de cliché à lui tout-seul, un champion hors-catégorie de la mise en scène grotesque.

Pour moi, le photographe de mariage c’est cette personne un peu lourdingue qui demande aux mariés de prendre des poses qui n’existent pas dans la vraie vie tout en leur disant de rester naturels. C’est ce type, pas du tout discret, avec son téléobjectif blanc, son sac à dos et son humour foireux qui voudrait bien être photographe de mode et qui fait de la photo de mariage pour arrondir ses fins de mois.

Et donc là, cette amie, qui connait très bien le genre de photos que je réalise, me demande d’endosser le rôle de ce fabricant de faux souvenirs…mais pourquoi?

Je crois qu’au bout d’un moment j’ai réussi à déglutir et j’ai du dire quelque chose comme ça :
« Euuuuuh (ça, c’est une technique que j’utilise souvent comme préambule à une réponse dont je sais qu’elle ne va plaire), …ch’ai pas trop, …les photos posées, tu vois quoi, … »

En fait, la délivrance est venue assez rapidement : « Nan, mais on va prendre un photographe, mais tu sais, si tu pouvais faire des photos comme tu fais, tu vois, ton regard, des photos volées,…ça serait trop bien »

A cette époque, j’avais un autre job, mais je photographiais déjà les gens au naturel, plutôt en noir et blanc, avec en tête la volonté de capturer des moments de vie à la Cartier-Bresson.

Depuis ce mariage et les compliments dithyrambiques sur mes photos (si c’est vrai), je vis de la photo de mariage et je propose, j’espère, quelque chose de plus authentique et artistique aux mariés.  J’ai aussi intégré un peu de couleurs parmi mes images en noir et blancs et je n’hésite pas à me revendiquer comme un spécialiste du reportage de mariage tant j’aime chaque week-end me retrouver autour de gens que je ne connais pas et raconter leur histoire.

AUTODIDACTE

Je n’ai pas fait d’école de photo, j’ai fait des études d’anglais (bac+4) puis de graphisme et puis j’ai découvert la photographie de rue et de reportage. Il y avait un tel réalisme et une si grande profondeur dans ces images capturées sur le vif que j’ai eu envie d’en adapter la philosophie dans un contexte familial.

Mes photos sont le reflet de ma personnalité. Je suis quelqu’un de calme et discret et je m’adapte à toutes sortes de gens et de contexte. J’ai le sens du détail et de l’observation.

PERSONNALITÉ

L’HUMAIN

J’aime photographier les gens sans qu’il s’en rendent compte, capturer leur façon d’être et d’interagir avec les autres. J’aime aussi montrer le contexte dans lequel ils évoluent et apporter une valeur documentaire..

Mon travail de photographe documentaire s'inscrit dans la durée.
C'est la rencontre d'une approche photojournalistique et de la photo d'art.


À propos de vous


Votre Message

×